samedi 17 octobre 2015

les fourmis de Noirmoutier

    Monsieur Chevillard, laissez-moi vous raconter à quel drôle de rituel nous nous adonnons chaque jour dans notre fourmilière du Bois de la Chaise, à Noirmoutier. 

    Le passant encore attentif aux merveilles et aux subtilités de la nature, ne manquera pas de constater, en longeant la cornette surplombant la baie de Bourgneuf, une fourmilière d’un genre nouveau dont l’activité principale se résume à l’élaboration d’un socle bien solide en votre honneur. Vous avez tant fait pour nous !

    Ce passant donc, les jours d’automne, se baladant dans la pinède, verra 807 fourmis, prosternées face à la mer, qui lèvent et abaissent leurs petites pattes en cadence, en prononçant dans un langage aisément compréhensibles pour les plus chevronnés : « cheuvi-cheu, cheuvi-cheu, chevillard… », et ainsi de suite « cheuvi-cheu, cheuvi-cheu, chevillard…. ».


    Constatez monsieur que nous faisons tout notre possible pour rétablir la relative injustice qui règne parfois dans le champ littéraire. Ces précisions sur notre mode de vie peuvent vous paraitre quelque peu dérisoires, nous le cautionnons. Il nous semblait cependant important de vous les signaler. Bien cordialement, à bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire