mardi 17 novembre 2009

807 – L'autofictif

Très estimé professeur, je viens par la présente solliciter de votre bienveillance ma réadmission dans le pavillon des aliénés que vous dirigez et que je n'aurais jamais dû quitter. Mes délires m'ont repris, plus féroces et aberrants que jamais. Je vis à présent dans l'illusion que chacun de mes faits et gestes a pour effet immédiat la création spontanée d'un mouvement littéraire de grande ampleur qui le répercute à l'infini. Ces divagations de mon esprit ont commencé comme je dénombrais les brins d'herbe de ma pelouse avec l'espoir que la patience et la concentration nécessaires à cette tâche me permettraient au contraire de tenir en respect la folie toujours prête à fondre sur moi, comme vous le savez, hélas, très honoré professeur. Peine perdue. La discipline à laquelle je m'astreignais fut cause de cette nouvelle crise hallucinatoire : mon cerveau malade enfanta des hommes et des femmes qui, par dizaines, furieusement, se livraient à leur tour à des additions absurdes et des recensements maniaques. Du coup, je n'ose plus rien entreprendre. Songez que j'avais le projet d'épiler mon ourse, mais aussi celui de reproduire avec des grains de riz sur la moquette noire de ma chambre la carte du ciel étoilé, et encore celui de dresser la liste exhaustive des barbarismes qui rendent si piquante et singulière l'œuvre d'Alexandre Jardin au risque de devoir en copier chaque mot de ma main. Je renonce à tout cela. Je n'aspire plus qu'à la paix des neuroleptiques et de la camisole. Réintégrez-moi, s'il vous plaît, et je vous promets d'être le plus doux, le plus aboulique, le plus cataleptique de vos patients pétrifiés.

lundi 16 novembre 2009

806 – Ottocentosei

Je sais que 807 tueurs à gages sont à mes trousses depuis que j'ai annoncé la fin de ce blog. Même pas peur. Je laisse le dernier numéro au Maître pour qu'il signe le point final de cette démonstration irréfutable : mon idée c'était n'importe quoi. Merci aux participants, merci aux lecteurs et merci à Éric Chevillard. Tchao.

805 – Kahdeksansataaviisi

On applaudit bien fort le petit 807 qui franchit la ligne d'arrivée, talonné de près par le 808, lui-même poursuivi par... Et c'est gagnéééééééééééé.

804 – Осумсто и четири

Vertical le premier a vacillé, titubant comme ivre et a basculé le second, l’a bousculé, s’est écrasé sur son verso noir et se sont platement étalés platement sur le 3e qui s’est affalé sur le 4e qui a entraîné – TCHOCK, le 5e dans sa chute sur le 6e qui a imperceptiblement tangué avant de cogner le 7e qui s’est précipité sur le 8e qui a foutu un coup d’ivoire sur le 9e qui... sur le 76e qui pesa de tous ses deux grammes sur le 78e qui s’affala sur le 79e qui valdingua sur le 81e qui chut sur le 82e qui – CLACK, sur le 83e qui boula sur le 84e qui... s’aplatit sur le 529e qui se ramasse sur le 530e qui succombe sur le 531e qui, n’arrivant pas à se retenir, trébuche sur le 532e qui verse sur le 533e qui croulera sur le 794e qui se ramassera sur le 795e – SCHTONK, qui piquera une tête sur le 796e qui tombera sur le 797e qui s’explosera sur le 800e qui s’impactera sur le 802e qui chutera sur le 806e domino qui, après avoir tangué légèrement dans un biais imperceptible, tombera et s’allongera horizontal à une infime distance du 807e qui restera immobile. Là, debout.

803 – Osiemset trzy

Le 807e aphorisme paraît demain, il faudrait tout de même que je finisse de tondre cette pelouse, se dit Éric, abandonnant son clavier.

802 – Achthonderd en twee

Mine de rien, on aura quand même inventé le 807e art.

801 – Ochocientos y uno

807 fleurs ou 807 fusées pour le bouquet final ? En tout cas 807 mercis pour le plaisir d'avoir participé à cette petite aventure !

800 – Otte hundrede

J'ai compté dans la pinède 807 ibis nippons. Puis je me suis me suis arrêté.
J'avais fini.

J'ai compté dans la jungle 807 léopards de Myanmar. Puis je me suis arrêté.
Exit le léopard.

J'ai compté dans la savane arborée 807 varans de Komodo. Puis je me suis arrêté.
Affaire pliée, ouf, car la bestiole n'est pas câline.

J'ai compté dans la ripisylve 807 hippopotames nains. Puis je me suis arrêté.
Pas la queue d'un de plus, même si on prend les très très très petits (trop trognons).

J'ai compté sous ma tente 807 moustiques Psitencaelaticii. Puis je me suis arrêté.
Or on m'informe que Psitencaelaticii n'est qu'une sous-variété de Coelenscosbarscii. Taïaut !

J'ai compté...

Il y a largement plus de 807 espèces en voie de disparition.
Méfions-nous donc des herbes flexibles, et du gazon qui cache la forêt.

799 – Hétszázkilencvenkilenc

J'ai compté sur le blog 807 nervures, puis je me suis arrêté, c'était la fin.

DCCXCVIII – Septingentesimum nonagesimum octavum

Marge goûtera bientôt les premiers flocons de neige de la saison... Encore cette année, au 807e spécimen fondu sur sa langue tendue, elle constatera qu'ils y déposent tous la même lourdeur, qu'ils partagent tous cette unique saveur de froidure, d'hiver, d'hiverdure, de pays perdu, le paradis gelé dans la gorge, le jardin de givre sur le bout de la langue... Mais recommencer, sans hésitation, chaque année...

797 – Siebenhundertsiebenundneunzig

Le ciel et les étoiles
Ne peuvent contenir
Les 807 éclats
De mon cœur en morceaux...

(poème anonyme)

796 – Седумсто деведесет и шест

Jamais il n'avait réussi à se souvenir qu'il appartenait à la glorieuse 87e. Le sergent eut une idée de génie comme souvent en ont les gradés. Il a fait tatouer un 8 sur sa joue droite et un 7 sur sa joue gauche. Il en resta coi, pour toujours.... Ses camarades, toujours partant pour un bon mot, le surnommèrent 807.

795 – Cемьсот девяносто пять

Dès qu'il ouvre la bouche, le Président de la République fait penser au Petit Poucet partant à la conquête du monde avec des bottes de 807 lieues.

794 – Sedemsto štíriindevétdeset

Au bout de la 807e séance chez Éric Chevillard, mon psy, celui-ci me dit :
- Écoutez, Madame ! C’est vous la patiente et c’est moi le spécialiste ! OK !
Je venais de comprendre à retardement que j’avais affaire à un drôle de loustic, surtout que j’avais noté chez lui, depuis quelque temps, une nette amélioration de son état mental. Du coup, j’ai décidé de stopper là notre étrange relation.

793 – Sjuhundranittiotre

Phase OMS d'alerte 6 :
Nous avons compter 807 cas de grippe H1/N1 et avons convenu que la liste était longue encore.

792 – Şapte sute nouăzeci şi doi

Ma 807 avalait le bitume depuis deux bonnes heures quand elle apparut sur le bas côté. C'était un ange imparfait qu'on aurait habillé avec peu de goût. Elle m'a dit elle à l'air d'en chier ta 807, et je lui ai répondu elle fait avec ce qu'elle a sous le capot chérie, et je crois que vous allez très bien vous entendre toutes les deux. Elle est montée, et la 807 a filé dans le paysage comme un corbeau près d'une moissonneuse-batteuse.

791 – Setecentos e noventa e um

J'ai doublement chuté au « ni 8, ni 7 », à la question :
qu'est-ce qui colle à Franck Garot et qui rime avec tripette ?

790 – เจ็ดร้อยเก้าสิบ

Le nombre 807 est tellement maléfique que le ministre de l'Éducation Nationale a décidé de l'exclure des manuels scolaires. Du coup, la page 807 des dictionnaires fut arrachée et le nom du ministre avec.

789 – Siedemset osiemdziesiąt dziewięć

Après avoir mis 807 au carré, Franck s'assit un moment, fit un rapide calcul, se dit que 525 557 943 ferait vraiment nouveau riche et décida de ne pas cuber.

788 – Yedi yüz seksen sekiz

La petite fille avait tracé une marelle à la craie. Je l'entendis sauter tout en chantonnant, huit zéro sept, huit cent sept, gagné !
C'est la petite d'un certain Franck, me dit une dame, il paraît qu'il est obsédé par ce chiffre, la petite en a fait un jeu, les enfants sont formidables.

787 – Zevenhonderdzevenentachtig

3228, c'est le nombre qu'aurait trouvé Éric Chevillard si, au lieu des brins d'herbes, il avait compté les feuilles de 807 trèfles porte-bonheur.

786 – Seven hundred and eighty-six

806 fois, je cherchai un éditeur. 806 fois, je reçus des réponses navrées, types ou pas types (quand j'en reçus). La 807e, elle me téléphona une semaine après réception, enthousiaste et fine. Je jetai alors les lettres de refus - et tant pis pour leur vente sur ebay, qui n'aurait pourtant pas manqué après réception du Nobel !

785 – ななひゃくはちじゅうご

Je pense que chez celui qui ressent l'absolu besoin d'ouvrir et refermer 808 fois son livre avant d'éteindre la lumière et de s'endormir, nous pouvons parler de Troubles Obsessionnels du Comportement.

784 – Sedamsto osamdeset četiri

« Huit et demi » hurlait Fellini, dans le bureau d'Angelo Rizzoli (son producteur), « HUIT et DEMI !!! »
« Non, huit cent sept, 807 » marmonnait ce dernier.
Et alors qui avait raison ?

783 – Bảy trăm tám mươi ba

Au 807e rappel, l'initiateur du blog 807 décida qu'il résisterait pourtant, et que 807 séries de 807 ce serait sans lui : et 807 auteurs sortirent en pleurant.

782 – Sjuhundraåttiotvå

Tout doit disparaître ! 1000 aphorismes bradés chez Franck Garot : 19,3% de rabais !

781 – Sedemsto ênainósemdeset

Franck Garot a plus d'un tour dans son sac et même exactement 807.

780 – Sept cent quatre-vinq

En parlant de son blog Franck Garot m'a écrit « Maintenant je ferme l'huis ! » Sans cette décision on irait jusqu'où ? Non mais !

779 – Cемьсот семьдесят девять

Dommage que cela se termine, c'était devenu comme une petite habitude quotidienne, comme un café croissant sur le zinc : sans 807, comment commencer la journée ? Sans huit ? Sans sept ?

778 – Setecentos e setenta e oito

À la 807e reprise de son match contre sa propre création, l'écrivain efflanqué se demanda s'il n'aurait pas mieux fait de choisir la boxe ; au moins aurait-il été certain de terminer le combat.

DCCLXXVII – Septingentesimum septuagesimum septimum

Qu'il y en ait 807 ou beaucoup moins, le dernier souffle d'un aphorisme est presque toujours un point.

776 – Yedi yüz yetmiş altı

Au lieu de la pelouse qui, hier encore narguait les compteurs en herbe, aujourd'hui une dalle de béton. C'est toujours un peu triste, 807 histoires qui finissent.

775 – เจ็ดร้อยเจ็ดสิบห้า

Voir des vaches ruminer dans un pré infini, c'est joli. Envisager des paquets de 807 brins d'herbe fermenter dans une panse acide, ça l'est moins. Reste toutefois la troublante hypothèse que 807 brins d'herbe actionnent un certain type de rumination.

774 – Sjuhundrasjuttiofyra

– Ça fait un...
– Quoi ?...
– Ça fait un.
– Je ne te suis pas...
– 807... Huit sans sept, ça fait un.
– Pfff... Oui, ben je suis sûre que quelqu'un aura déjà remarqué.
– ...
– ...
– En fait, il lui aurait fallu un seul post.
– Un peu tard, tu ne trouves pas ? Et puis, tu ne penses pas que le blog aurait été un tout petit peu moins intéressant ?!
– Il n'empêche, je disais juste...
– Ta gueule.
– ...
– ...
– T'es vraiment désagréable avant ton premier café...
– Va plutôt tondre la pelouse.

773 – Siedemset siedemdziesiąt trzy

– La décision d'interrompre le compte des brins d'herbe d'une pelouse après le 807e brin ne relève pas du hasard mais d'une secrète nécessité – de quelque nature que soit cette pelouse – cachée dans la série infinie des décimales de pi. Voici.
3,14159265358979323846264338327950288419716939937510582097494
4592307816406286208998628034825342117067982148086513282306647
0938446095505822317253594081284811174502841027019385211055596
4462294895493038196442881097566593344612847564823378678316527
1201909145648566923460348610454326648213393607260249141273724
5870066063155881748815209209628292540917153643678925903600113
3053054882046652138414695194151160943305727036575959195309218
611738193261179310511854... 807 !
– Mon Dieu !

772 – Zevenhonderdtweeënzeventig

806 ! Il en avait trouvé 806 à lui tout seul, et s'apprêtait à noter le tout dernier quand il est mort... Eh oui, sans cette attaque cérébrale due à l'effort intellectuel, il entrait dans la légende !

771 – Седумсто седумдесет и еден

Depuis que notre homme a passé l'arme à gauche, le 8 juillet dernier, la commune d'Ambillou-Château (49), ne compte plus désormais que 806 âmes. Le fait démographique semble mineur, de prime abord. Mais devient plus troublant lorsqu'on sait que dès lors 807 dépouilles peuplent le cimetière castel-ambillouçois. La commune se voit rétrogradée au 10 393e rang des communes françaises relativement à sa population vivante.

770 – Syv hundrede halvfjerds

Après avoir tourné 807 fois ma langue dans ma bouche j'ai eu très soif.
Alors plutôt que d'avouer mon amour au gros célibataire comme j'en avais l'intention, j'ai fait de l'œil à la jeune femme en short et en sueur qui buvait un kir comme moi et à la même terrasse.

DCCLXIX – Septingentesimum sexagesimum nonum

Incroyable, Éric Chevillard est sur Facebook, il a même 807 amis !

768 – ななひゃくろくじゅうはち

C’est pas du cinéma, Franck aime la fête. Les grandes fêtes. Cette année, Il m’a demandé de venir avec quelques copains, histoire de chauffer la salle. Je lui ai dit écoute Franck y a pas de soucis, je me pointe chez toi vers minuit. C’est la Comtesse aux pieds nus qui sonnera. Suivront pêle-mêle Jules et Jim, Harold et Maud, César et Rosalie, Thelma et Louise, Blanche et Marie, Samson et Dalila, Roméo et Juliette, Ginger et Fred, Alice et Martin, Sailor et Lula, Nelly et Monsieur Arnaud, Bonnie and Clyde, Paul et Virginie, Laurel et Hardy, Tom et Jerry, Roger Rabbit, Pat Garett et Billy le Kid, le Bon, la Brute et le Truand, Gentleman Jim, la Belle et la Bête, Salomon et la reine de Saba, John Mac Cabe, Marius et Jeannette, Pépé le Moko, Le Beau Serge, Jean de Florette et Manon des Sources, Tatie Danielle, Rosetta, Gloria, Gilda, Pelle le Conquérant, Violette Nozière, Ivan le Terrible, Lola Montès, le Mécano de la General, La Folle ingénue, Edward Aux Mains d'Argent, Pierrot le Fou, Lily Marleen, Truman Capote, Lady Chatterlay, Jackie Brown, La Petite Lilli, Alexandre Nevski, Norma Rae, Dédée d’Anvers, Barbarella, Camille Claudel, Zorba le Grec, Loulou, Victor Victoria, Johnny Guitar, les Deux Orphelines, Carmen, Rusty James, Mary Poppins, Bob le Flambeur, Vera Drake, Mon oncle Benjamin, Esther Kahn, Lady Jane, Le Kid de Cincinnati, Annie Hall, Barry Lyndon, Jane Eyre, Le Magicien d’Oz, Amadeus, Lawrence d’Arabie, Lolita, Spartacus, le dernier des Mohicans, Elephant Man, la Reine Margot, Baby Doll, Lucie Aubrac, la Huitième femme de Barbe Bleue, l’Homme invisible, Vincent, François, Paul et les autres...
Tu sais Franck, j’aurai pas trop le temps de faire les présentations car suivront les sept samouraïs, les douze salopards, l’armée des douze singes, Ali Baba et ses quarante voleurs, les trois lanciers du Bengale, la trois cent dix-septième section, les quatre filles du Docteur March, Huit femmes, Neuf reines, quatorze Amazones et les treize fiancées de Fu Manchu, les quatre Fantastiques, les trois Mousquetaires, les seize de Basse-Pointe et douze hommes en colère... et encore les sept nains, les trois petits cochons, les Triplettes de Belleville, les cent un dalmatiens, les trois Ninjas, les treize fantômes...
C’est tout, il a demandé ? Non Franck, il y aura forcément quelques retardataires, je pense à Max et les ferrailleurs, Woody et les robots, Rocco et ses frères, Hannah et ses sœurs, les Marx Brothers, les Demoiselles de Rochefort, les Contrebandiers de Moonfleet, les Chevaliers de la Table ronde, les Enfants du Paradis, les Tontons flingueurs, les révoltés du Bounty...
Ça fera pas un peu beaucoup, il a dit Franck.
807, j’ai assuré, ça fera juste 807...

767 – Settecentosettantasette

Quand les déménageurs eurent emportés le 807e carton, je jetai un dernier regard à l'appartement vide. Puis je refermai la porte et, enfin légère, partis assister au bouquet final des 807.

766 – Hétszázhatvanhat

La fin du processus se rapproche... Au sommet de l'Arc de Triomphe a été installée une horloge qui égrènera, le jour venu, les 807 dernières secondes... Qui aura écrit le dernier des 807 ? Le suspense va être insoutenable.

764 – Seitsemänsataakuusikymmentäneljä

Quand je ne parviens pas à dormir, je compte... les nains... le nain connu, le nain buvable, le nain perturbable, le nain planté, le nain posant, le nain fraction, le nain temporel, le nain pression, le nain tactile, le nain prudent, le nain flux, le nain venté, le nain toxique, le nain pur, le nain cas, le nain chauffable, le nain certain, le nain gras, le nain puissant, le nain cité, le nain compatible, le nain soluble, le nain verseur, le nain confortable, le nain consistant, le nain corruptible, le nain fléchi, le nain destructible, le nain décollable, le nain tenté, le nain défrichable, le nain sinuant, le nain soupçonné, le nain désirable, le nain fusion, le nain filtré, le nain divisible, le nain domptable, le nain secte, le nain team, le nain baie de mystère... et ce jusqu’à...

HAHA, vous pensiez que j’allais le dire !

765 – Sept cent soixante-cinq

Cette histoire de 807 commence à m’agacer, vivement que ça se termine !

dimanche 15 novembre 2009

763 – Setecientos sesenta y tres

Vous savez sans doute que Chevillard pourrait très bien nous assigner pour plagiat et concurrence déloyale. Il est temps qu'on déménage avec nos 807 brindilles péniblement et laborieusement amassées deux fois par jour, tandis que Môssieu au clair de lune et sans effort aucun faisait feu de tout bois...

samedi 14 novembre 2009

762 – Syv hundrede toogtres

« Les 807 » est le brin que tu as choisi pour réunir les 807 brins de ton entreprise. C'est dire qu'elle va échouer. Fais tes comptes Garot. Tu ne t'es pas arrêté à temps, tu as péché par arrogance, tu ne connais pas le monde, tu auras beau reprendre le décompte. Mais où en étais-tu Nemrod ? Impossible de te le rappeler. Tu vas donc repartir du premier. Parvenu à 808, désespéré, tu t'arrêteras. La pelouse est vaste encore : 809, 810, 811...

761 – Seven hundred and sixty-one

Rapido, Bingo. Astro, Vegas, Poker, Banco, Fétiche, Black Jack, tous me promettaient le bonheur, me tendaient la main et je les ai dédaignés. Millionnaire, Goal, Morpion, XIII, Dédé, Solitaire, Oxo, Scrabble, Sudoku, Textra, Cash, Loto, Euro millions... 807 occasions, 807 regrets, 807 raisons d'en finir.

vendredi 13 novembre 2009

760 – Siebenhundertsechzig

Que dites-vous ? Un dé avec dix faces toutes numérotées 8, le deuxième avec dix faces numérotées 0 et le troisième, dix faces numérotées 7 ?
Et comme ça vous faites la nique à Mallarmé ? Gros malin, va !

759 – Sept cent cinquante-neuf

Un Goncourt de l'aphorisme ? Et je ne suis pas dans les 807 finalistes ?
Il y a quelque chose de pourri au royaume de l'édition !

jeudi 12 novembre 2009

758 – Sedamsto pedeset osam

Un 807 sert, hurlaient des gars
Un huis sans cett' serrur' : les dégâts !

757 – Setecentos e cinquenta e sete

807 fleurs ont glissé sur ton étoile, et ta peau s'est couverte de bleu.
Je t'aime mon amour, même si je te le montre avec mes poings fermés.

DCCLVI – Septingentesimum quinquagesimum sextum

C'est seulement au 807e essai que j'ai réussi à dire d'une seule traite Supercalifragilisticexpialidocious.

mercredi 11 novembre 2009

755 – Hétszázötvenöt

Avec trois pneus peints de belles rayures blanches verticales et horizontales, on fait un élégant puits pour le milieu des plates-bandes.
Avec une petite quarantaine et une grande bâche plastique, nos agriculteurs débucolisent sans vergogne nos verdoyantes contrées. Juste avec quelques milliards, on contribue à la moitié de la pollution de la planète.

Alors qu'avec 807 pneus, on réalise une subtile installation d'art contemporain. C'est bien, 807, finalement.

754 – Sedemsto štíriinpétdeset

Quand Schrödinger ouvrit la boîte au bout d'une minute, ce ne fut ni un chat mort, ni un chat vivant qu'il trouva, mais 807 chats morts-vivants qui le fixèrent de leurs yeux jaunes.

753 – ななひゃくごじゅうさん

Frank Garot n'a pas qu'une seule Agathe dans une poussette mais des 807-uplettes qui s'appellent toutes Caryn, à moins que ce ne soit Maureen.

mardi 10 novembre 2009

752 – Settecentocinquantadue

Pierre Ménard a-t-il arrêté Page 48 après la publication de la 48e lecture versatile ? Non.
Alors pourquoi arrêter Les 807 après la publication du 807e délire ? Eh bien, donnez-moi 807 raisons de continuer.

751 – Seven hundred and fifty-one

Ne vous étonnez pas de la mise en examen pour dérive huit cent sectaire des 807 membres du très exclusif club Garot et de son gourou tutélaire : un organisme qui s'intitulait naguère le MILS pouvait légitimement s'inquiéter du critère d'éligibilité : QI 107...
Une insulte de plus aux doux démocrates de Mensa, sans doute.

750 – Siedemset pięćdziesiąt

Il y a 807 ans, nous étions en 1202. Cette année-là, je m’en souviens comme si c’était hier, le mathématicien italien Leonardo Pisano, plus connu depuis sous le nom de Leonardo Fibonacci, publiait son Liber Abaci, un ouvrage sur l'algèbre et les chiffres arabes, traitant notamment du nombre zéro qui fut ainsi utilisé pour la première fois en Europe et auquel un brillant avenir était réservé. Ce zéro sans lequel ce blog n’aurait pu exister...

lundi 9 novembre 2009

749 – Seven hundred and forty-nine

L’insomnie me guette à nouveau. Je compte les moutons : un, treize, vingt-sept, cent trente-quatre, de petits moutons, à la laine crottée sous le ventre. Aux yeux gentils. Cinq cent vingt-cinq, l'un arrête de brouter, se retourne et me regarde, frémissant sur ses pattes maigrelettes. Le sept cent quatre-vingt-douzième gambade, le huit cent deuxième s’anime, suivi par quelques uns, et quand j’arrive au huit cent septième, un mouton noir surgit devant tous. Il fonce, ils chargent. Leurs maigres pattes galopantes font trembler la terre. Charge implacable et mécanique. Ils arrivent, énormes, sur moi. Je bondis hors du lit, mais qu’est-ce qu’il fait là, ce fil électrique. Aie, la claque !

748 – Sedamsto četrdesest osam

Marre de tourner 7 fois ma langue dans la bouche avant de parler, sans compter les 800 moutons avant de m’endormir !
Les expressions françaises auront la vie encore longue après moi.

747 – Bảy trăm bốn mươi bảy

807 mots pour écrire un aphorisme ? Hé bien, il y en a qui ne ménagent pas leur peine... surtout au prix où c'est payé !

dimanche 8 novembre 2009

746 – Zevenhonderdzesenveertig

Les 807 sévices que j’aimerais vous appliquer ne vont quand même pas m’empêcher de vous demander : « Comment allez-vous ? Mieux ? Moins bien ? ». Ne répondez surtout pas, vous gâteriez votre délicieuse image d’emmerdeuse patentée. C’est donc quand vous voudrez !

745 – Yedi yüz kırk beş

C'est après avoir expulsé à coup de pied le 807e Afghan que le ministre de l'immigration s'arrêta : les étrangers étaient de plus en plus nombreux, toujours.

744 – Şapte sute patruzeci şi patru

Sept et huit sont dans un bateau, huit tombe à l’eau, qu'est-ce qui reste ? Sept sans huit.

samedi 7 novembre 2009

743 – Syv hundrede treogfyrre

Minutes de la soutenance de thèse de Chevillard, Éric
Question du professeur Garot à l'impétrant :
— Les trois mousquetaires, Le Club des cinq, Les 7 samouraïs, Histoire des Treize, Les quinze joyes de mariage, Les Trente Glorieuses, Les quarante-cinq, La légende des 47 rônins, Les 55 jours de Pékin, Le Tour du monde en 80 jours, Cent ans de solitude, La révolution oligarchique des quatre-cents à Athènes et ses causes, Les sept femmes de la Barbe-Bleue et autres contes merveilleux ? Éclectique, votre bibliographie, mais, au total, où cela vous mène-t-il ?

742 – Siebenhundertzweiundvierzig

Dans le Livre des Records, il doit bien se trouver quelqu'un qui s'enorgueillit d'un quelconque 807. Ce serait intéressant, dans ce blog, d'en savoir plus sur le sujet. Non mais c'est vrai, 807 quoi ?

741 – ななひゃくよんじゅういち

Combien de fois faut-il que je vous le dise, mon cher Franck ?
J'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées j'ai plus d'idées.

vendredi 6 novembre 2009

740 – Cемьсот со́рок

La thérapie existe. Au bout de 807 coups sur la tête, on n'essaie plus d'écrire d'aphorismes chevillardiens.

DCCXXXIX – Septingentesimum tricesimum nonum

Frank adore compter. Aligner les chiffres les uns après les autres, dans un impeccable tempo. Et quand sa langue trébuche d’une micro-seconde, il reprend tout à zéro. Son psy a diagnostiqué une obsession idéative, rumination répétitive de chiffres, dite arithmomanie. Ce matin il est arrivé sans faillir jusqu’à 429. Il continue, mécaniquement, les yeux dans le vague. C'est aussi inutile que fatigant, mais Frank ne se sent rassuré que lorsqu'il arrivera d’un trait à 807. Je m’inquiète pour lui.

738 – Sedamsto trideset osam

Pendant que l'ami Franck se fait tranquillement dorer la pilule à l'île Maurice en comptant les beautés en bikinis qui virevoltent autour de lui, ses 807 tâcherons aphorisent, aphorisent, aphorisent... non rassurez-vous je ne vais pas l'écrire autant de fois que vous le craignez !

jeudi 5 novembre 2009

737 – Седумсто триесет и седум

807 gamins. Il en choisit un. Lui apprit à lire. Ce sera lui, son lecteur, à l’avenir.

736 – Seitsemänsataakolmekymmentäkuusi

Il avait 807 contacts avant l’épidémie. Depuis, il erre l’âme en peine, dans les allées du Père Lachaise. Que des inconnus, même pas les siens : Hugo, Apollinaire, Chopin. Faut dire, c’était des facebouquiens.

735 – Setecentos e trinta e cinco

J’écris une histoire montagnarde, j’ai l’onglée, j’en peux plus d’avoir froid, c’est trop dur d’écrire dans ces conditions. J’ai donc baissé d’autorité le nivelé, 807 mètres d’altitude au lieu de 2000. Mes personnages de papier se sont rebellés : tu n’es plus crédible !

Ah oui ? J’ai cessé d’écrire et ils sont morts de froid.

mercredi 4 novembre 2009

734 – Şapte sute treizeci şi patru

Demain ce sera ma 807e séance chez le psy. Et la dernière. Passer 807 heures (enfin pas tout à fait, car c’est plutôt 50 minutes, comme chacun sait) à se taire, c’est tout de même très très long.

733 – Settecentotrentatré

Me revoilà pour vous demander une grâce : ne me parlez plus d’Éric Chevillard ni de la bande des 807, militants fanatisés par un leader dont je préfère taire le nom par crainte des représailles. Je suis tombée sur ce forum dans lequel je suis entrée par curiosité et j’y ai lu tellement d’absurdités, que j’ai eu le malheur de vouloir y mettre mon grain de sel.

732 – เจ็ดร้อยสามสิบสอง

Ce Franck Garot avait vraiment dépassé les bornes ! Je me devais de prévenir Monsieur Chevillard... Mais je ne trouvai qu'un numéro vert, curieux...
Je commençais à le composer quand le ridicule de la chose me frappa, sournoisement. 0 807... Je raccrochai, vaincu.

mardi 3 novembre 2009

731 – Sedamsto trideset jedan

Décidément, c’est une maladie cette manie de m’adresser un message pour rectifier une virgule ou un accent, alors que je me fends de 807 kilos et des broquilles en considérations diverses (toutes plus intéressantes les unes que les autres, je trouve).

730 – Hétszázharminc

Depuis que je t’ai envoyé mes 807, j’ai caressé huit cent sept doutes. Ils étaient vicieux.

729 – Seven hundred and twenty-nine

Brel chantait : « Et mon Dieu c'est triste Orly le dimanche / Avec ou sans Bécaud ». Il avait bien raison, 807 fois raison, mon Dieu c'est triste Orly, mais le mardi. Finies les vacances, hélas !

lundi 2 novembre 2009

728 – Siebenhundertachtundzwanzig

Quoi le prix Goncourt ? C'est le cadet de mes soucis le prix Goncourt ! Le 807e dans la liste. Il faut que je retrouve mon passeport sinon la douane mauricienne ne me laissera pas repartir.

727 – Cемьсот двадцать семь

Il voudrait élargir sa maison de peau et s'y sentir confortable, moins serrée. Rêve d'agrandir les murs de son corps, et pour ça de la gym, du cardio-training, de la muscu, du Pilate. Le mouvement du matin est la salutation au soleil, par laquelle il délie ses 640 muscles, ses 167 tendons. 807 organes exercés jour après jour et un cerveau toujours aussi minuscule.

726 – Sedemsto šéstindvájset

Quelque part dans son dos, ça se dérobe, le réveille en clapotant. Plein de sueur sur son matelas à suspension aux 808 ressorts d’acier continus, ses yeux écarquillés sur la nuit, il aperçoit le reflet de son corps dans la glace, quelques secondes de trop avant de reconnaître cette chose, cette viande moite, cette tête d’abruti. Un vertige surgit en un instant maussade, une morsure de paupière avide, le faisant glisser hors de lui. Quoi, un seul ressort distendu dans l’âme du matelas, et tout tangue...

dimanche 1 novembre 2009

725 – Sjuhundrajugofem

La réputation de l'île Maurice est surfaite, je vous l'assure, le service n'est à la hauteur. Tenez, essuyant le refus du serveur dans le restaurant de l'hôtel, j'ai cherché dans toutes les boulangerie, épiceries et les gargottes, dans tous les supermarchés, marchés, restaurants, pas moins de 807 endroits, et rien ! Pas un seul doughnut sur cette île !

724 – Setecentos e vinte e quatro

Volkovitch en pondit 1614 sur son site, mais Garot en censura 807.

723 – Sedamsto dvadeset tri

J'ai frôlé Michel Volkovitch à Guéret
aux rencontres de Chaminadour.
« 807 » ai-je bredouillé.

samedi 31 octobre 2009

722 – Hétszázhuszonkettő

Je suis allé dans un cyber-café pour consulter mes mails ce matin : quelques centaines de mails d'insultes (je vous laisse deviner le nombre exact) concernant ma série mauricienne, je cite : « vous êtes un parvenu », « sale petit bourgeois pété de thunes », « quelle indécence avec tous ces gens qui souffrent », « on a un temps de merde à Paris », etc. Eh bien, je le confesse : j'ai culpabilisé, oui, j'ai sincèrement culpabilisé... pendant 1/807e de seconde.

721 – Sedemsto ênaindvájset

« T'as pas 807 balles ? », m'a un jour demandé quelqu'un dans la rue. Et voilà à quel travers conduit le libre accès à l'Internet.

720 – ななひゃくにじゅう

Vanité des vanités, ces 807 ! On n'est pas sérieux quand on est 807. Certainement, certainement... Toutefois, n'est-il pas incompréhensible que notre verdeur et notre vastitude n'aient pas déjà interpellé l'une des 807 sommités de la littérature ? Car je vous le demande : qui nous lit à part nous ? Devrons-nous continuer à vivre avec la cruelle certitude que nos écrits resteront lettre morte ? Je ne peux m'y résoudre.

vendredi 30 octobre 2009

719 – Settecentodiciannove

« Quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ? » est une question que posent souvent les journalistes pour illustrer leur incompétence, parfois, pour les plus lettrés (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui), ils proposent au pauvre hère de répondre au « questionnaire de Proust ». D'habitude je réponds « Qu'est-ce que j'irais foutre sur une île déserte ? ». Mais aujourd'hui, comme le vent ondule les palmiers au-dessus de moi tandis que de jeunes femmes s'ébrouent dans la piscine, j'abandonne mon costume de vieux con et je donne à cet imbécile la liste des livres que j'ai apportés à l'île Maurice : « Les Grandes Blondes, Un pédigree, La Sorcière, La Salle de bain, Démolir Nisard, Meurtres pour mémoire, Martine petite maman, Ulysse, La Position du tireur couché... ». Si j'arrive au 807e titre, sans qu'il m'interrompe, c'est que les jeunes femmes sont toujours dans la piscine.

718 – Seven hundred and eighteen

Le championnat d'Europe du lancer de poids de 807 kilos se termine par ce constat affligeant : la France termine ex-æquo. Et qu'on ne se console pas en se disant que les autres n'ont pas fait mieux.

717 – Siedemset siedemnaście

Pratique de masse, le bobsleigh à 807 places n'est toujours pas considéré comme un sport olympique, faute d'installations adéquates.

jeudi 29 octobre 2009

716 – Seven hundred and sixteen

La mer a toujours fasciné l'homme : il ressent, en portant son regard sur l'horizon, son insignifiance face à la grandeur du monde, et le flux et le reflux des vagues le convainquent que le temps lui est compté. J'ai ainsi observé sur la plage privée de mon hôtel à l'île Maurice 807 vagues mourir à mes pieds. Je cherchais l'inspiration, le sens de ma vie, et je n'ai récolté qu'un fichu coup de soleil.

715 – Syv hundrede og femten

Un billet pour le Pérou, à la recherche de cette expérience. Aujourd’hui, assise au fond de cette grotte, je bois pour déployer mes ailes. Le petit bonhomme a parlé d’une langue cassante comme des bouts de verre. Je me liquéfie dans la terre poussière. Jus noirâtre, ma chair dégouline entre deux cailloux. Une colonie de fourmis, deux scarabées, et des vers de terre gras. Traversée de la terre sans obstacle, point de lumière qui fuse vers les grandes profondeurs. Ça travaille, boue barbotant en gros soupirs, des étincelles crépitent derrière ...Frôlements, craquements, éblouissements depuis combien de temps dans cet éther crépitant ...Au cœur du noyau rougeoyant, futur et passé enlacés ...Je suis fibre et muscle, rouage et machine, cellule et cosmos, l’instant d’un claquement de doigt et 807 milliards d’années.

714 – Bảy trăm mười bốn

Lorsque Pluton est au périgée, tandis que Vénus est en plus grande élongation et la Lune à l'apogée, il se produit un curieux phénomène : des formes géométriques étranges, comparables aux géoglyphes de Nazca ou aux Crop Circle, apparaissent dans les pelouses. C'est le 18 juin 1964 que cet événement rarissime, qui ne revient que tous les 807 ans, a eu lieu la dernière fois.

mercredi 28 octobre 2009

713 – Zevenhonderddertien

Nicolas Bouvier, Jack London... à l'île Maurice je deviens un écrivain voyageur, Robert Louis Stevenson, Ernest Hemingway... ô mes frères d'écriture, j'ai déjà les 807 premières pages d'une grande saga, Jospeh Conrad, Henry Miller... l'aventure germanopratine d'un écrivain maudit perdu entre le Café de Flore et les Deux Magots, Pierre Loti, Arthur Rimbaud... je suis des vôtres !

712 – Yedi yüz on iki

Ah ! où sont mes 807 ans ? quand j’étais encore jeune et beau ? se dit Mathusalem le jour de son 900e anniversaire.

711 – Şapte sute unsprezece

En l’an 807, Charlemagne reçut une ambassade du calife Haroun al-Rachid qui lui envoyait en cadeau une horloge. Comme il aurait préféré une montre Rolex, il envoya l’horloge au musée des cadeaux du chef de l'État.

mardi 27 octobre 2009

710 – Syv hundrede og ti

Éric Chevillard n'a absolument rien compris. Pourquoi traîner comme un pervers dans un parc dijonnais en attendant que la joggeuse au caleçon court passe alors qu'ici, à l'île Maurice, j'en vois 807 par jour, en bikini.

709 – Siebenhundertneun

Si Du hérisson devait être réédité en poche (Collection « double »), j'aimerais que la bévue qui y figure page 99 soit corrigée : « J'enfilerai un manteau fait de peaux de hérissons naïfs et globuleux cousues — j'ai calculé que deux cent sept de ces nuisibles suffiraient. » Je m'en souviens, et j'ai vérifié, j'avais bel et bien écrit huit cent sept... Encore l'œuvre d'une de ces brutes zélées qui, tous les étés, fait don de ses chats à la S.P.A. et qui n'a aucune idée de ma carrure.

708 – ななひゃくはち

Un type (ou une fille) qui se fait passer pour Franck Garot s'est mis en tête de lire toutes les pages 807 des bouquins qu'il aime (pas un seul de Chevillard...) et les fait partager en podcast. C'est ici : http://www.tropvasteencore.net

lundi 26 octobre 2009

707 – Cемьсот семь

À l'heure qu'il est, le taulier de ce blog se prélasse en famille sur une plage de l'île Maurice. Et comme il est bon, et comme il aime partager son bonheur avec vous, il compte des grains de sable. Il espère arriver à 807 avant que le serveur ne revienne avec la Margarita qu'il a commandée.

DCCVI – Septingentesimum sextum

Dis-moi Franck Garot : as-tu déjà essayé la plongée sous-marine ? Sinon, il faut t’y mettre rapidement. Avec ta capacité pulmonaire à parler des 807, tu peux facilement faire l’économie des bouteilles. Et en apnée à –807 mètres, tu dois être absolument redoutable.

705 – Sedamsto pet

J'ai fait 807 fois le tour du monde, puis je me suis arrêté. L'horizon était loin encore.

dimanche 25 octobre 2009

704 – Седумсто и четири

Brel chantait : « Et mon Dieu c'est triste Orly le dimanche / Avec ou sans Bécaud ». Au contraire, aujourd'hui je trouve ça plutôt gai, Orly le dimanche. Faut dire que je prends le vol 807 pour l'île Maurice.

703 – Seitsemänsataakolme

Par amour pour elle, 807 fois de suite, j'ai fait tourner Dream, a little Dream of me, puis j'ai arrêté, Ella chantait trop bien encore.

702 – Syv hundrede og to

Avec mon arsenal meurtrier, nul besoin de la pharmacopée ambiante, ni de soutien psychologique. Une balle de 357 Magnum correctement placée t’efface le cervelet beaucoup plus sûrement qu’un tube de Valium même soutenu par 807 doigts de Johnny Walker au pas de course.

samedi 24 octobre 2009

701 – Şapte sute

Quand c'est bientôt la fin, le chapelet est vite égrené de ses 807 billes

700 – Settecento

Allez vous étonner ensuite que 53% des électeurs tolèrent une hyper-présidence ! Éric ne résisterait peut-être pas à appeler Bertolt Arthur. Oui ! 107 spectateurs à la 807e !

699 – หกร้อยเก้าสิบเก้า

En fait, la réalité n’était qu’une façade communément acceptée pour ne pas se casser la tête. Une nappe d’évidences carrées et de codes sous laquelle se cachait autre chose... Mes perceptions me bernaient, la dureté du bois de la table sous mes doigts n’était que la première étape. Ma conscience se diluait. Le canapé, le fauteuil, la télé, l’armoire ne sont que faisceaux d’énergie. Au 807e générique d’X files je compris le monde.

vendredi 23 octobre 2009

698 – Šeststo devedeset osam

Dans la classification de Dewey, telle qu’elle est appliquée à la BPI du Centre Pompidou, la cote 807 désigne « langue et langage ». Mais qu’en est-il dans la classification de Chevillard ?

697 – Hatszázkilencvenhét

Épisodiquement, Éric Chevillard passait de la pelouse au Jardin.
Il ne se lasserait pas d'y chercher des poux avant d'en avoir trouvé 807.

696 – Six hundred and nintey-six

Hier, pour une recherche Éric Chevillard aura le Goncourt des Lycéens, Google donnait 807 résultats.

jeudi 22 octobre 2009

695 – Sechshundertfünfundneunzig

- Et Chevillard ?
- Quoi Chevillard ?
- Ben, qu'est-ce qu'il en pense de tout ça ?
- Chevillard ? Il est retourné au jardin.
- Ah ?... Et ?
- Ben pas mieux. Il bloque toujours à 807.

694 – Шестьсот девяносто четыре

Longtemps, j'ai rêvé que je broutais 807 brins d'herbe. Puis, un à un, je comptais les trains et je m'éveillais en beuglant.

693 – Šeststo tríindevétdeset

Agoraphobe, Éric se serait déjà enfui sans cette obsession maniaque du comput.
807 moutons araseraient-ils la vaste prairie assez méthodiquement pour l'en libérer ?

mercredi 21 octobre 2009

DCXCII – Sescentesimum nonagesimum secundum

Huit sans sept, bien entendu, nous ne parlons pas d'eunuques.

691 – Şase sute nouăzeci şi unu

Ces derniers temps, j'ai tendance à me prendre pour la huit cent septième merveille du monde.

690 – Seks hundrede halvfems

Elle n'en revenait pas.
Elle, l'inconnue, l'insignifiante...
Choisie. Cueillie au milieu de la foule, comme un brin d'herbe d'une pelouse.
Elle serait le nouveau visage de Chanel.
Ah, on était loin des Marilyn et des Deneuve.
Mais on était loin du Nº5 également...
« Nº807, me voici ! »

mardi 20 octobre 2009

689 – หกร้อยแปดสิบเก้า

J’ai mille raisons de t’aimer, et j’en ai bien 807 de t’envoyer au diable...

688 – Sześćset osiemdziesiąt osiem

Le gros célibataire vient de coucher noir sur blanc les 807 bonnes raisons qu'il a de ne pas se marier... il a l'impression d'avoir maigri.

687 – Kuusisataakahdeksankymmentäseitsemän

Je sais bien que lorsqu'on aime, on ne compte pas, mais justement 807 taches de rousseurs, c'était bien trop !

lundi 19 octobre 2009

686 – Zeshonderdzesentachtig

Quand bien même tu me le demanderais 807 fois, mon fils, ma réponse sera toujours la même : Non, je n’ai pas retrouvé ton T-shirt collector vintage à l’effigie d’Éric Chevillard. Mais c’est qui, d’abord, un footballeur ?

685 – Sáu trăm tám mươi nǎm

On me demande souvent si Agathe sait lire, écrire et compter. Je réponds honnêtement qu'elle lit beaucoup, la plupart du temps dans son bain, qu'elle maîtrise parfaitement le clavier et le traitement de texte, qu'elle calligraphie à merveille « des brins d'herbe » par centaines et qu'elle les compte ensuite. Mais ce que je ne dis pas, c'est qu'elle s'arrête toujours à 807.

684 – ろくひゃくはちじゅうよん

Au grand dam de sa mère, le petit Éric ne mangeait de sa soupe que les vermicelles en forme de 8, de 0 et de 7. Et dans cet ordre. Très précisément.

dimanche 18 octobre 2009

683 – Šeststo osamdeset tri

Je suis gênée par la rumeur, on me demande de présenter mon livre minuscule lors d’une soirée littéraire où je présente habituellement mes coups de cœur de la rentrée.

Plus de 807 pages magnifiques à mettre en balance avec mes misérables 18, en comptant la couverture... Que faire ? Mentir ? Dire que la grippe A fait des ravages et se porter pâle ?

682 – Sáu trăm tám mươi hai

J'ai été très choquée d'apprendre que ce livre, que j'avais lu 807 fois par amour pour l'auteur, était en réalité un roman illégitime.

681 – Sexhundraåttioett

Si je déposais au niveau mondial le concept de « Machin aime Machine » (et ses quelques timides variations, « Machine aime Machin », « Machin aime Machin », « Machine aime Machine », « Machin n'aime pas Machine », etc.), je rendrais illégale la quasi-totalité de la littérature universelle. Une fois celle-ci interdite, resteraient peut-être 807 ouvrages, dont pas mal de Chevillard.

samedi 17 octobre 2009

680 – Šeststo ósemdeset

J’ai tué 807 moustiques, et puis je me suis arrêté. Le bayou était vaste encore.

679 – Six cent soixante-dix-neuf

J'ai rempli 807 seaux pour arroser les brins d'herbe que j'avais comptés. Puis je me suis arrêté. J'avais transformé ma pelouse en marigot.

678 – Шестьсот семьдесят восемь

L’humain ! Ses jours sont comme l’herbe, celle dont il nourrit son troupeau, celle où il va pieds nus, qu’il lui arrive de mettre dans l’eau bouillante quand il n’a rien à se mettre sous la dent, ou quand il reste dans sa grotte de méditant et que sa peau prend des reflets verdâtres. Dès que souffle le vent, il n’est plus, même la place où il s’asseyait l’ignore. Juste 807 brins d’herbe encore un peu chiffonnés avant le prochain souffle d’air...

vendredi 16 octobre 2009

677 – Seiscentos e setenta e sete

Dans la galerie marchande, des jeunes déambulent bruyamment, des familles regardent les vitrines brillantes. Plus loin, Fred flâne. Il tape la poche arrière de son jean, rien. En perdant son téléphone il a perdu les 807 numéros de ses amis, il se demande si par hasard il les a conservés quelque part. Il s’approche d’une affiche qui propose « la possibilité de mettre des mots sur la souffrance et de retrouver le goût de vivre » aux gens qui appellent.

676 – Kuusisataaseitsemänkymmentäkuusi

On avait fait appel à des techniciens de la maintenance, des pros de la santé high-tech qui ont tenté l’impensable et fini par appliquer bêtement 807 rustines sur sa carcasse en fuite. En vain. La simplicité ne devrait pas s’apprendre : c’est aussi la vie qui fait crever la roue.

675 – Altı yüz yetmiş beş

Lewis sans Sète ne trouvait plus l'éblouissante assurance qu'il était bon d'être vivant. Il n'y avait que dans ce petit port méditerranéen qu'il pouvait respirer. Il avait été longtemps emprisonné à la prison des Baumettes et n'avait sauvé sa tête que grâce à l'abolition de la peine de mort, en ce merveilleux 9.10.1981. Vingt jours plus tard, comme pour se venger, la vilaine camarde avait fauché le premier des libertaires, le brave Georges Brassens, mort, en cette ville de Sète, le 29.10.1981 à 23h16. Date de mort, sans 7, à Sète. Match nul. Assis à califourchon sur une caisse d'anchois au cimetière du Py, section 9, allée A, Lewis, qui avait gardé longtemps le matricule 807 regardait fixement la stèle, et souriait….

jeudi 15 octobre 2009

674 – หกร้อยเจ็ดสิบสี่

Le 807 mètres haies avec 80 700 haies à sauter, c'est comme le 807 mètres plat, mais un peu plus haut.

673 – Sexhundrasjuttiotre

Ce n'est pas parce qu'on a perdu 800 sets à Roland-Garros qu'il faut désespérer. L'herbe grasse du gazon de Wimbledon ne fera qu'une bouchée de votre raquette.

672 – Sześćset siedemdziesiąt dwa

Dis, Marcel, pourquoi tu veux toujours jouer au 421 ? Si on jouait plutôt au 807 ???

mercredi 14 octobre 2009

671 – Zeshonderdeenenzeventig

Oui sans cette entorse j'aurais grimpé les 807 marches vers ton palais.

670 – Шесто седумдесет

J'ai compté 807 marches, puis je me suis arrêté. La tour était haute encore.

669 – Seiscientos sesenta y nueve

« Seth vécut, après la naissance d'Enosch, huit cent sept ans ; et il engendra des fils et des filles. » (Genèse, 5:7, référence authentique). La Bible ne dit pas combien vécut encore Huith.

mardi 13 octobre 2009

DCLXVIII – Sescentesimum sexagesimum octavum

Aux portes du Paradis, arrivé au 807e de sa liste quotidienne (qui était-ce ? Éric Chevillard ? Franck Garot ? AP ? AS ? PdB ? MS ?) Saint Pierre (de Belleville) s'arrêta : la liste était trop longue encore.

667 – Sechshundertsechsundsechzig

L'immense feu de l'enfer engloutissait Napoléon-Vendée lorsque le Diable en surgit, hurlant « 666, Six cent soixante-six, 666 ». Arriva alors Franck Garot (ou Éric Chevillard, les exégètes de l'Autofictif ne s'accordent pas sur ce point) hurlant « 807, Huit cent sept, 807 » et aussitôt Belzébuth s'évanouit.

666 – Sechshundertsechsundsechzig

Parmi les innombrables liens qui figurent dans les Mémoires apocryphes (document exclusivement numérique, à paraître) de Chevillard, j'ai cliqué sur le 666e qui m'a renvoyé sur le site des 807 : dois-je y voir la main du Diable ?

lundi 12 octobre 2009

665 – Seicentosessantacinque

Pendant ton absence, je vais m’efforcer de continuer à ton intention ma huit cent septième lettre de troubadour musclé, se donnant à fond dans l’amour courtois. J’ignore si ça te plaira (tu es tellement difficile et surtout imprévisible pour moi), mais c’est l’intention qui compte n’est-ce pas, et rien ne t’interdit de me corriger 807 fois.

664 – Šeststo štíriinšéstdeset

J’ai noté que ça fait déjà 807 fois que vous dites « putaing-con » en moins de 8h et sept minutes. C’est pas la peine de jouer les Marie-Curie de la science quand on a un langage de charcutière.

663 – Sexhundrasextiotre

Contemplant avec fierté ses 807 hétéronymes, l’écrivain décida de prendre sa retraite et de les laisser dorénavant voler de leurs propres plumes...

dimanche 11 octobre 2009

662 – Şase sute şaizeci şi doi

Chaque jour je contextualise la convivialité en valorisant des opé. institu. cohérentes avec le leadership multi-canal, tout en capitalisant sur les promesses comparatives. C'est très spécifique. Un métier professionnel somme toute. Exigeant une mobilisation citoyenne de tout le cerveau de la tête. Ça peut m’arriver aussi de surconfigurer l'impact en performant la compréhension. (Tout en étant aspirationnel autant que connivant, pour rupturer avec le revival whaou.) Mais là, j’avoue, sur tes 807 promesses produit, je suis au pied du mur. Je sèche. Mes angles se désaxent. 806 ne suffirait-ils pas ? Non ? Je reviens vers toi.

661 – Seiscentos e sessenta e um

– C'est important le vocabulaire, avec 807 mots, tu es bien outillé pour affronter la vie.
– Je suis bien d'accord, et je les connais ces 807 mots.
– Vraiment ? Dis-moi.
– Facile, les voici : Nike, Disney, Coca-Cola, Prada, Microsoft, Nokia, Toyota, Intel, McDonald, Google, Pepsi, H&M, Nescafé, Yves-Saint-Laurent, Ikea, Sony, Nestlé, Chanel, Danone, L'Oréal, Adidas, BlackBerry, Caterpillar, Rolex, Hyundai, Hermès, Kleenex, Porsche, Panasonic, Cartier...
– Stop ! C'est n'importe quoi.
– Ah bon ? Pourquoi ? Quels sont les 807 mots pour toi ?
– Pour moi, finalement un seul suffira : non !

660 – Seiscientos sesenta

C'est en lisant pour la 807e fois le mot insupportable de « procrastination » que je décidai d'écrire un article, dénonçant cette mode inepte, dès le lendemain.

samedi 10 octobre 2009

659 – Sześćset pięćdziesiąt dziewięć

Il y eut l’agathologie, il y a maintenant l’éricologie, la science du 807, c'est bien aussi...

658 – Altı yüz elli sekiz

807 fois sur la table de dissection, Franck Garot remit ses aphorismes. Puis il s'arrêta : il préférait la machine à coudre au parapluie.

657 – Zeshonderdzevenenvijftig

Je me demande de quel droit Franck Garot publie ses propres 807 alors que les autres participants doivent subir ses remarques, ses corrections, voire ses refus. Qu'il prenne garde : à s'obstiner dans sa volonté d'être juge et partie, il risquerait de devenir président de la République.

vendredi 9 octobre 2009

656 – Sáu trăm nam mươi sáu

L'OMS vient de mandater les laboratoires Ménard pour juguler la pandémie aphoristique due au EC-FG-807. À dater de novembre 2009, tout porteur du virus se verra mis en quarante-huitaine.
En cas de rechute apocalyptique due au DB-2, Hadopi2 pourrait constituer la solution finale.

655 – ろくひゃくごじゅうご

J’aurais été bien fâchée que la recherche de Google sur « huit cent sept » produise moins de 807 résultats.

654 – Kuusisataaviisikymmentäneljä

Trop poire, par amitié, j’écris un 807 pour Franck que je sens déprimer.

jeudi 8 octobre 2009

653 – Sáu trăm nam mươi ba

Lorsqu’il eut fini de vider le camion de ses 807 sacs de ciment, le jeune stagiaire vint rendre compte de sa mission au chef de chantier. « Fallait pas les entasser ici, p’tit con ! gueula le chef. Apporte-les là-bas ! »
On ne revit pas le chef de chantier. C’était du ciment à prise rapide.

652 – Sexhundrafemtiotvå

Hannibal, lecteur de Chevillard, comptait silencieusement en salivant de convoitise : « une cohorte, un manipule, chaque centurie à effectif complet, et quelques sept légionnaires, bingo ! mes agneaux, 807... ». Au final, une véritable boucherie.

651 – Šeststo ênainpétdeset

807 petits cactus en pots à bord supérieur rouge sont aux 807 herbes de la prairie comme 807 nains de jardin rutilants (qui bêchent à l'ombre de la Victoire de Samothrace).

mercredi 7 octobre 2009

650 – Six cent cinquante

Je note que Désiré Nisard est né en 1806, son frère Charles en 1808 et son frère Auguste en 1809. Quelque chose me semble louche, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

649 – Шестьсот сорок девять

807 ans de solitude et toujours pas de prix Nobel à l'horizon !

648 – Şase sute patruzeci şi opt

J'ai tiré 807 fois cette chevillette, et la bobinette n'a jamais chu : c'est quoi, ce bordel, gran'ma ?

mardi 6 octobre 2009

647 – Šeststo četrdesest sedam

À son 807e mensonge, je l’ai quitté. Je suis patiente, mais il y a des limites.

646 – Altı yüz kırk altı

Après 807 heures de préliminaires, elle commença à se demander s'il n'avait pas une légère tendance à la procrastination.

645 – หกร้อยสี่สิบห้า

Si je tenais celui – un connaisseur en femmes soi-disant – qui a dit : « une femme qui a un amant est un ange, une femme qui a deux amants est un monstre, et une femme qui a 807 amants est une femme »... j’aurais 2 mots à lui dire, moi.

lundi 5 octobre 2009

644 – Sexhundrafyrtiofyra

Le monde n'est pas si mal en 807 fragments, se réjouit-elle, par en dessous sa burka.

643 – Sześćset czterdzieści trzy

« Pour savoir qui restera, qui s'en ira, je vais les faire jouer aux 807 chaises musicales » ricanait le petit Nikolas.

642 – Zeshonderdtweeënveertig

Dans le cadre du plan de restructuration, déplacer du 807e sous-sol l'open-space et ses 807 opérateurs vers le 807e étage ne serait sans doute pas jeter de l'argent par les fenêtres, songeait le directeur du personnel.

dimanche 4 octobre 2009

641 – Шесто четириесет и еден

Que reste-il à un homme lorsqu'il a accompli tous les projets qui définissaient sa vie, ou qui la remplissaient ? Rien, sinon les 807 sachets gras de chez Dunkin, 807 sachets vides.

640 – Šeststo četrdesest

Il changea sa vie comme on change de doughnut devant la caissière du Krispy Kreme à Penn Station. Il laissa tomber une vie sucrée, lourde, légèrement écœurante, une vie chocolate iced doughnut with sprinkles, tant celle-ci le happait par le trou central de sa non-existence, oui, il laissa tomber cette vie-là, malgré les 807 sprinkles qui lui permettaient de la supporter, pour une vie cinnamon twist, en marge des autres, voire à rebours. Et quitta sa femme pour la caissière du Krispy Kreme de Penn Station.

DCXXXIX – Sescentesimum tricesimum nonum

Chacun possède sa propre expérience du vide, dont on sait qu'il existe sans néanmoins pouvoir l'exprimer de manière intelligible. En ce qui me concerne, je situe le vide au centre du doughnut, délimité par ledit gâteau, qu'il soit glazed ou pas. Que devient celui-ci lorsqu'on mange celui-là ? Disparaît-il ? Après avoir ingurgité 807 spécimens, je possède enfin la réponse. Non. Le vide reste pelotonné au fond l'estomac, même après avoir vomi toutes ces saletés.

samedi 3 octobre 2009

638 – ろくひゃくさんじゅうはち

ap, votre 807 ne ressemble à rien : des angles à votre 8, "B", un 0 mal affiné, "O", un 7 de dyslexique, "F" ! Vous êtes désabusé, ou vos parents étaient crémiers pendant la guerre ?

637 – Seicentotrentasette

Le huit sans sept était un exemple de plénitude. Tout en rondeurs et divisions imaginables, son charme à deux bulles disparaissait avec sa béquille première, réticente à toute opération.

636 – Hatszázharminchat

J'aime le 6, et son bel équilibre.
J'aime davantage lorsque cette qualité s'appuie sur la belle symétrie de l'écriture 69 lorsque les 6 sont deux, l'un à l'endroit et l'autre à l'envers.
J'affectionne donc tout naturellement 269.
Ce qui m'entraîne inévitablement, constatant que la présence de ces trois chiffres liés par le sens précédemment développé vers l'écriture 3 x 269.
Et c'est ainsi que, sans que la porte lui ait été intentionnellement ouverte, le disharmonieux 807 fait irruption.

vendredi 2 octobre 2009

635 – Six cent trente-cinq

La 807e goutte qui tombe de la clepsydre hésite un 807e de seconde de plus que les autres à perpétuer l'écoulement du temps, cette forfaiture, c'est dégouttant.

634 – Kuusisataakolmekymmentäneljä

Au bout du 807e tonneau, les Danaïdes décidèrent de se recycler dans le Saint-Émilion.

633 – Seiscientos treinta y tres

– Comment ça ? Un alcool à 807° ça n'existe pas ? Et le zveck alors ?
– Le quoi ?
– Le zveck !
– Connais pas...
– Lis les Contes carnivores de Bernard Quiriny et tu comprendras.

jeudi 1 octobre 2009

632 – Seks hundrede toogtredve

Au moment de conclure, 8h07 — un peu en retard, soit ! — sa leçon finale au Collège de France et d'annoncer le thème du séminaire de rentrée, le Professeur Garot décida d'en infléchir légèrement le libellé. Au lieu de « Précision mécanique à 807 pignons de l'horlogerie chevillarde », il préféra « Littératures stochastique et/ou collaborative à échappement libre québécois ».
Le fait d'avoir confié ses 807 fiches de cours à Philippe De Jonckheere et François Bon l'inquiétait un peu.

631 – Six hundred and thirty-one

Le blog des 807 a suscité à ce jour dans la presse écrite, audiovisuelle et virtuelle 807 articles élogieux et pas un seul défavorable. Avouez que c’est tout de même curieux...

630 – Sechshundertdreißig

S’il n’en tenait qu’à moi, j’obligerais le père Chevillard à écrire tous les 807 manquants avant l’arrêt définitif. Mais je sais qu’il se dérobera, c’est son marché, l’ironie. Et il ne me fait pas rire.

mercredi 30 septembre 2009

629 – Six cent vingt-neuf

Au 807e jour Dieu créa la crise.

628 – Seiscientos veintiocho

Sachant que cet emprunt s’élève à 807 mille euros remboursables en 807 ans, au taux d’intérêt de 8,07%, trouvez l’âge du banquier.

DCXXVII – Sescentesimum vicesimum septimum

Sans rire, on m'a proposé un contrat d'avenir d'une durée d'un an pour 807 euros mensuels. J'ai failli signer et puis, au dernier moment, je ne sais quelle hésitation...

mardi 29 septembre 2009

626 – Sexhundrajugosex

Quand Marge aperçoit quelqu'un se débattre, se noyer, elle n'hésite pas une seconde, c'est une âme charitable. Elle est la première à lui prêter main forte, à lui lancer la première enclume, puis une deuxième, une troisième... jusqu'à la 807e, où elle se demande, mais enfin, elle perd patience, allez, mais pourquoi, voyons, bon sang, mais pourquoi ne l'agrippez-vous pas ?!

625 – Six cent vingt-cinq

Derrière mon mur, derrière ma porte, mon secret inconnaissable et dangereux, hors et là à la fois, non pas un oiseau noir comme le corbeau de Poe, qui venait se percher sur mon buste obscur autrefois, mais mon elfe de maison, alerte, inquiétant, prêt à bondir de son fou rire allègre à chaque seconde... La cause de son intrusion ? Je pense que je désirais sa venue, oui, je l'attendais depuis 807 jours...

624 – Seicentoventiquattro

– Princesse Apocalypse ?
– Oui, Marge ?
– Sincèrement, je ne suis plus capable ! C'est inhumain ! Ça fait 807 jours qu'on écoute le canal météo ! Est-ce que tu te rends compte ?! Ferme-moi ça ! Si tu veux connaître la température, sors !
– ...
– Moi, je n'en peux plus, je vais dehors !

lundi 28 septembre 2009

623 – Seiscientos veintitrés

Les 807 parrains d'Agathe sont de gros célibataires.

622 – Шесто дваесет и два

Pour pallier la solitude qui expliquait selon lui l'inquiétante récurrence du décès de la doyenne de l'humanité, Éric Chevillard, tel Hérode, proposait d'éliminer toute autre progéniture que celle de 807-uplées. Agathe fit valoir un autre point de vue.

621 – Kuusisataakaksikymmentäyksi

Je compte jusqu'à 807 et si tu n'es pas couché je me fâche, menace cette mère autoritaire.

dimanche 27 septembre 2009

620 – Seiscentos e vinte

Chauffeurs, vous aurez beau siffler 807 fois, jamais vous n'amènerez les passagers du 8h07 à partir pour Yuma 4 heures et 57 minutes en avance.

619 – Şase sute nouăsprezece

Un train met 807 minutes à relier Amiens à Perpignan, villes distantes de 807 kilomètres. Sachant que la SNCF ne consent de compensation qu’à partir de trente minutes de retard, et que je fonctionne personnellement à une vitesse moyenne de 150 pages de lecture à l’heure, trouvez l’âge du conducteur.

618 – Hatszáztizennyolc

Huit personnes d'un côté et sept personnes de l'autre tentent d'entrer dans une 807. À l'issue du combat, personne n'a pu prendre le volant du véhicule. Résultat : zéro, néant.

samedi 26 septembre 2009

617 – Šeststo sédemnajst

J'ai connu un type formidable, un pelleteur de nuages, qui comptait les brins d'herbe. Une fois il est même allé jusqu'à 808 ! Si !
Mais jamais il n'a eu l'idée de le raconter...
Quel con !

616 – Шесто шеснаесет

J'ai fait 807 tours de ma chambre. Aucune trace d'herbe.

615 – Seicentoquindici

On ne peut pas faire grand-chose avec 807 herbes, si ce n'est se plaire à être riche d'un rien. On ne peut pas faire grand-chose avec 807 cactus, non plus. Les laisser crever peut-être ? S'apauvrir ?

vendredi 25 septembre 2009

614 – Seiscientos catorce

Au 807e pied, le roc de la grotte brisa net l'élan mystique de Bernadette : elle en vit 807 chandelles et renonça au saut.

613 – Sześćset trzynaście

On compte exactement 807 véhicules (552 voitures, 137 motos et 118 camions) qui ont embouti le mur à proximité de sa baie vitrée. Néanmoins, personne ne lui a encore reproché de se promener nue dans son appartement.
Surtout pas ce pubard qui vient de casser sa voiture, mais qui a enfin une bonne idée pour la campagne de lingerie.

612 – Six hundred and twelve

Elle était revenue chez nous alors qu’on ne l’attendait plus. Ma mère l’embrassa, le chien bondit, je pris ma sœur prodigue entre mes bras, mon père continua la lecture du Figaro. Lorsqu’il daigna enfin lui adresse la parole, ce fut pour lui dire que ses grandes bottes rouges lui rappelaient celles des dames de Hambourg. Ma sœur piqua du nez, 807 larmes apparurent au coin de son œil gauche et dégoulinèrent jusque dans la soupière, père fit remarquer qu’il faisait un régime sans sel.
Qu’il aille au diable ! dit ma mère.

jeudi 24 septembre 2009

611 – Шесто eдинаесет

Il existe des lieux si attachés à des personnes qu'on ne saurait les imaginer l'un sans l'autre : Flaubert ailleurs qu'à Croisset, Fellini sans Rome, et Brassens ? Pouvons-nous penser à lui, sans Sète ?

610 – Sáu trăm mười

807 euros pour les oeuvres complètes de EC, libraire, vous n'en faites pas un peu trop sur ce coup-là ?

609 – Zeshonderd en negen

Aussi incroyable que ça paraisse, le Dulcis inexpertis de François Régulus-Deslunes (éditions Le nouvel Esculape) comporte exactement 807 pages !

mercredi 23 septembre 2009

608 – Altı yüz sekiz

807 clics pour arriver à éteindre votre ordinateur ? Offrez à votre développeur de Redmond un stage près de Cupertino !

607 – Şase sute şapte

Torquemada prouva sans peine l'apostasie du marane : aucun de ses tweets n'atteignait 807 caractères et il fut incapable de montrer les rituelles 807es lignes et colonne des pixels défectueux sur son iPhone.

606 – Seks hundrede og seks

Vous venez d’acquérir le logiciel de génération automatique d’aphorismes huit-cent-septiens, version 8.0.7. Attention, ce logiciel est programmé pour s’autodétruire après 807 heures de fonctionnement.

mardi 22 septembre 2009

605 – Sechshundertfünf

L’être humain, aujourd'hui, cherche désespérément à retrouver son identité au milieu de la durée et son unité au milieu de l’espace. Or la réponse existe : huit sans sept, c’est l’Un, l’unité à laquelle nous aspirons tous. Allez en paix, mes frères.

604 – Sáu trăm bốn

Huit sans sept c'est comme poisson sans eau.

603 – Шестьсот три

Si Gérard Genette admire « le nombre d'ensembles où l'on dénombre trois-cent soixante-cinq items dès qu'on a un peu de mal à les compter, en trichant toujours un peu : les fromages français, les îles de l'archipel de Chausey à marée basse, les châteaux du Bordelais, les pièces et les horloges de l'Elysée, les romans de Simenon, les députés de la droite élus en 2002, les voitures brûlées en banlieue par semaine... » et conclut que « ce nombre symbolique, clairement calqué sur celui, plus sûr, des jours de l'année non bissextile, signifie simplement, et avec tout le flou figural qui convient : beaucoup », j'ose aujourd'hui espérer que huit cent sept précédera bientôt les items de tout ensemble incomplet – y compris l'ensemble inachevé des huit cent sept – et signifiera in fine, avec le même flou figural qui convient : trop c'était trop.

L'entreprise engagée par Franck Garot et ses amis sur ce site se doit donc de ne pas aboutir pour réussir, c'est le prix. Elle doit s'interrompre impérativement avant le huit cent septième huit cent sept, j'y veillerai.

Et pour donner l'exemple : pas de huit cent sept aujourd'hui.

lundi 21 septembre 2009

602 – Am y draenog

J'ai eu beau consoler 807 fois par jour mon hérisson naïf et globuleux, en lui assurant que non, il ne manquait pas d'élégance, il ne guérit jamais de n'avoir pas eu le fabuleux destin que je lui avais pourtant promis.

601 – Šeststo jedan

Quand bien même y aurait-il 807 romans en cette rentrée littéraire, il resterait bien autant de sots pour penser que si les journalistes parlent de certains c'est parce qu'ils sont meilleurs que les 806 autres.

600 – Шесто

659 romans pour la rentrée littéraire, c'est vraiment n'importe quoi ! Et pourquoi pas 807 pendant qu'on y est ?!

dimanche 20 septembre 2009

599 – Viisisataayhdeksänkymmentäyhdeksän

Le sage montre la lune. Le fou regarde le 807e doigt. (dicton scolopendre)

598 – Quinhentos e noventa e oitp

Il lui a compté 807 grains de folie et autant de beauté. Puis il s'est arrêté et il l'a épousée. Il n'aurait pas dû.

597 – Cinci sute nouăzeci şi şapte

807 ? C'est lui sans cette... fichue manie de compter les brins d'herbe ?

samedi 19 septembre 2009

596 – Cinquecentonovantasei

La théorie de l'univers aphoristique d'Éric Chevillard est en passe d'être démontrée expérimentalement par Franck Garot : 807° serait bel et bien la limite absolue du refroidissement de la création, contrairement aux ridicules prétentions de certains à la fixer à 273,15.
D'aucuns le pressentaient, qui s'essayaient déjà à écrire quinze centièmes d'aphorisme...

595 – ห้าร้อยเก้าสิบห้า

À table, hier, j'évoquais ma manie de faire des 807 au bureau. Aujourd'hui mon fils est revenu avec une punition qui m'a laissé songeur : « Je ne dois pas faire de 807 pendant le temps de travail même si mon père s'y croit autorisé ». À recopier 807 fois bien entendu.

594 – Lăm trăm chín mươi bốn

J’apprends à l’instant qu’une dame de ma connaissance a appelé son chien 807.
C’est fou.
Certains sont capables de n'importe quoi, juste pour se faire remarquer de Franck Garot.

vendredi 18 septembre 2009

593 – Ötszázkilencvenhárom

Pourquoi les 807 brins d'herbe de Chevillard sont-ils toujours plus verts que les nôtres ?

592 – Five hundred and nintey-two

J'ai repris le décompte des piquants de mon cactus, car je veux connaître le monde et il faut bien commencer. Mais où en étais-je ? Impossible de me le rappeler. Je suis donc reparti du premier. Parvenu à 807, un peu las, je me suis arrêté. La cactée était vaste encore (ouille !).

591 – Fünfhunderteinsundneunzig

Dans 807 villes de provinces invisibles, 807 poussettes remisées et 807 auteurs publiant à minuit un triptyque bref : le nom Chevillard n’était qu’un trompe-l’oeil comme un hérisson ou un crabe ou un Nisard incarnent certainement, mais faussement, l’idée générale de ce qu’ils représentent.

jeudi 17 septembre 2009

590 – Пятьсот девяносто

J’ai repris le décompte des brins d’herbe de mon jardin, car je veux connaître le monde et il faut bien commencer. Mais où en étais-je ? Impossible de me le rappeler. Je suis donc reparti du premier. Parvenu à 807, un peu las, je me suis arrêté. La pelouse était vaste encore.

L'autofictif, 18 septembre 2008.

mercredi 16 septembre 2009

589 – Petsto devétinósemdeset

Lorsque les 807 herbes se transformeront en 807 piquants, le hérisson à grandes pattes postérieures deviendra la nouvelle sauterelle de la prairie.

588 – Fem hundrede otteogfirs

Méditativement, de l'ongle, j'ai coupé 807 brins d'herbe. Tout en élaborant les plans d'une tondeuse extrêmement puissante - quatorze cylindres, arbre à came en tête - afin de me débarrasser de 807 cactus, là-bas, sous ma fenêtre. Sur les raisons précises de leur présence, je subodore quelque acte délictueux : la main courante de la gendarmerie en témoigne.

587 – Cinci sute optzeci şi şapte

Je regarde un cactus et je me dis que c'est un végétal. Oui, si on veut. Même constat avec 807, d'ailleurs. Comme on le voit, je ne ménage pas ma peine.

mardi 15 septembre 2009

586 – Quinientos ochenta y seis

Enfant déjà il s'amusait à compter jusqu'à 807. Mais seulement les brins d'ironie, de poésie... Puis, à l'âge mûr, il se spécialisa dans les brins d'herbe.

585 – ห้าร้อยแปดสิบห้า

Quand j'écris un 807, j'ai toujours peur de dépasser le Maître. Non, vraiment, je ne supporterais pas de lui faire de l'ombre.

584 – Pięćset osiemdziesiąt cztery

Nous, soussignés Les 807, n'admettons pas que Monsieur Chevillard Éric, écrivain ayant son siège à Dijon, fasse quasiment disparaître de son Journal des personnages auxquels nous sommes tous très attachés. Par conséquent, nous exigeons que l'auteur use et abuse de toutes les ficelles (I. V. G., fausse couche, divorce...) afin que la joggeuse au petit caleçon court recouvre sa liberté le plus rapidement possible. Ainsi pourrons-nous également retrouver les aventures du gros célibataire qui nous tenaient tous en haleine depuis plus d'un an et qui nous manquent tant.

Les 807, avec le soutien et le partenariat du M. L. F., des magasins Triathlon, de la Guilde des avocats de la Ville de Dijon, de l'Intersyndicale des employés municipaux des Parcs & Jardins et du Registre des chirurgiens-obstétriciens de Bourgogne

lundi 14 septembre 2009

dimanche 13 septembre 2009

580 – ごひゃくはちじゅう

Il est irrévérent, Dodgson, de traiter un père d'homme sans qualité pour avoir omis de fêter le 807e non-anniversaire de sa fille Agathe.

579 – Fünfhundertneunundsiebzig

J'ai les noms des 807 individus qui ne m'ont pas appelée pour mon anniversaire !

578 – Lăm trăm bay mươi tam

807 x 807 x 807 x 807 x 807 (807 à la puissance cinq) font 342 269 084 820 807.

Voilà qui est passionnant.

Retirons le premier 3 pour bien finir en beauté et reprenons la méthode du 807 numéro 565 avec le code restant 4226 9084 820 807.

Du jeune avantageux la nymphe était éprise
Pour du fin fond du nez exciter les arceaux
Sur l'antique bahut il choisit sa cerise
On espère toujours être de vrais normaux

On vous fait devenir une orde marchandise
Les gauchos dans la plaine agitaient leurs drapeaux
Le gourmet en salade avale la cytise
Les Grecs et les Romains en vain cherchent leurs mots

Le loup est amateur de coq et de cocotte
On sale le requin on fume à l'échalotte
Lorsqu'on boit du maté l'on devient argentin

On a bu du pinard à toutes les époques
Exaltent l'espagnol les oreilles baroques
Le métromane à force incarne le devin
– Raymond Queneau

samedi 12 septembre 2009

577 – Quinientos setenta y siete

Il a compté 807 brindezingues. Puis il s'est arrêté. Ses admirateurs étaient nombreux encore.

576 – Petsto šéstinsédemdeset

Dans 807 ans, on se souviendra encore des 807 d'Éric Chevillard. Les 807 quoi au fait ?

575 – Cinq cent soixante-quinze

Bien souvent, en voyant des couples accoudés à la rambarde des ponts au-dessus de l'autoroute, je me suis demandé quel intérêt pouvaient-ils retirer du spectacle des véhicules passant inlassablement sous eux. Et puis l'autre jour, en remarquant aux côtés d'une jeune fille un homme qui ressemblait étrangement à Éric Chevillard, je me suis dit que ces couples étaient peut-être atteints de ce syndrome singulier qui pousse à compter toute chose jusqu'à 807. Enfin, je suis revenu à la raison, un tel syndrome n'existe pas, et ce n'est pas ce 575e couple que je vois sur un pont d'autoroute qui me prouvera le contraire.

vendredi 11 septembre 2009

574 – Пятьсот семьдесят четыре

« Tant qu'il n'y en a qu'un, ça va, mais s'ils sont 807, alors là, ça se dégrade » lâcha Brice juste avant de démissionner.

573 – Quinhentos e setenta e três

Éric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire, s'arrachait quelques cheveux : les statistiques d'expulsions qui lui parvenaient des Préfectures aboutissaient à un total de 806 indésirables renvoyés chez eux. Afin d'atteindre le chiffre fatidique de 807, qui lui avait été fixé comme objectif par Nicolas Sarkozy pour la fin septembre, il décida de prendre, au retour de son voyage au Brésil, un billet Air France, aller simple, destination Marrakech (Maroc).

Ainsi il montrerait l'exemple du dévouement et retrouverait, en même temps que ses racines, une vie plus sereine, sans planche de surf, combinaison Quick Silver, et pub (télé et radio) pour le nouveau "Libération". Du monarque au roi, ce n'était que le dernier pas dans les nuages qui coûtait.

572 – Петстo седумдесет и три

Au 807e mot, Nicolas referma la Princesse de Clèves en soupirant. Son ignorance était grande encore.

jeudi 10 septembre 2009

571 – Beş yüz yetmiş bir

Dans le studio, l'animateur avait tiré les lettres JAIEMTCOP puis fait tourner les roulettes.
Le marquoir indiquait 807.
Armand Jamot souriait, les secondes s'écoulait.
Dans son grand canapé, face au petit écran, Chevillard a hurlé : « le compte est bon ».
Personne n'était là pour savoir de quoi il parlait.

570 – ห้าร้อยเจ็ดสิบ

À force de jouer au « jeu des 807 erreurs », il a fini par se tuer à la tâche.

569 – Femhundrasextionio

Grâce au 807 je me sens beaucoup mieux, d'ailleurs j'ai complètement arrêté le sudoku.

mercredi 9 septembre 2009

568 – Pięćset sześćdziesiąt osiem

C’était leur 807e rendez-vous. Ce jour-là, elle consentit enfin à un premier baiser. Il lui trouva une haleine de pélican et il n’y eut jamais de 808e rendez-vous.

567 – Trafodaeth awdurdodol am gyflwr ysgerbwd

807 fois le mot amour dans une seule bouche qui vous regarde : tout un poème.

566 – Петстo шеесет и шест

L’être idéal ? Un ange dévasté par l’humour d’un accro du 807 !

mardi 8 septembre 2009

565 – Quinientos sesenta y cinco

Saviez-vous que parmi les Cent Mille Milliards de Poèmes de Raymond Queneau se cachaient des trésors ?
Ces trésors sont des sonnets codés avec des nombres à 14 chiffres.
Dans le code, chacun des 14 chiffres peut aller de 0 à 9, il indique la page où prendre le vers (0 pour la première page jusqu'à 9 pour la dixième et dernière).
Et la place de ce chiffre dans le code est le numéro du vers dans le sonnet (du premier vers dans le premier quatrain au quatorzième vers du dernier tercet), d'où le nombre à 14 chiffres.
Parmi ces trésors, le plus fameux, 0080 7807 807 807, est donc tout simplement le suivant :

Le roi de la pampa retourne sa chemise
Pour la mettre à sécher aux cornes des taureaux
Sur la place un forain de feu se gargarise
Et fermentent de même et les cuirs et les peaux

L'un et l'autre a raison non la foule insoumise
Que n'a pas dévoré la horde des mulots ?
Nous avions aussi froid que nus sur la banquise
à tous n'est pas donné d'aimer les chocs verbaux

Le loup est amateur de coq et de cocotte
Aventures on eut qui s'y pique s'y frotte
Même s'il prend son sel au celte c'est son bien

On a bu du pinard à toutes les époques
Exaltent l'espagnol les oreilles baroques
Le métromane à force incarne le devin
– Raymond Queneau

DLXIV – Quingentesimum sexagesimum quartum

8 Louis pour faire les belles familles
0 cage pour faire le portrait d'un oiseau
7 oranges sur la table en Alicante
et 807 ratons laveurs...

563 – ごひゃくろくじゅうさん

Ils étaient trois mille en arrivant au port selon les organisateurs, 807 selon la police.

lundi 7 septembre 2009

562 – Cinquecentosessantadue

Éric Chevillard éventa en 1/807e de seconde le piège dantesque : seul un rival jaloux et sournois, admirateur frustré des laborieuses litanies lamartiniennes, pouvait le défier de prouver la supériorité des formes brèves en ottocentosettima rima.

561 – Ötszázhuszonegy

Imprimeur, relieur, directeur artistique et éditeur eurent beau se liguer pour convaincre l'auteur d'accepter leur maquette recto verso, fort de son droit moral, celui-ci maintint son exigence de présenter au lecteur ses 807 aphorismes en 807 pages consécutives, ni plus ni moins.
L'industrie papetière redoute désormais une omineuse prise de contact avec Publie.net.

560 – Cinq cent soixante

Désespérant d'écrire rien qui vaille sans recourir à aucune des 807 consonnes de ce dialecte abkhaze, Georges se contenta d'éliminer franchement une voyelle. La tâche n'en fut guère facilitée.

dimanche 6 septembre 2009

559 – Five hundred and fifty-nine

À la 807e foulée il eut un malaise. Il fallait se rendre à l'évidence, il n'était pas fait pour le fond ; c'est d'ailleurs pour cela qu'il soignait sa forme.

558 – Quinientos cincuenta y ocho

Seul engagé sur la distance, le 807 m ne pouvait pas lui échapper.

557 – Fem hundrede syvoghalvtreds

Il est douteux qu'on puisse légitimement compter au nombre des génies méconnus les deux adversaires qui inventèrent le tie break au terme du 807e jeu de leur interminable 1er set.

samedi 5 septembre 2009

556 – Five hundred and fifty-six

Le rôle de la première lame, couper, allait de soi. Inutile d'expliquer.
Pour justifier la deuxième, on argua que la première tirait le poil hors de son trou, que la deuxième coupait alors plus près de sa racine, avant qu'il ne se rétracte. Cela semblait convaincant.
Pour la troisième, les explications étaient plus confuses. La quatrième et la cinquième lames ne reçurent aucune justification satisfaisante.
Les créatifs réfléchissent aux arguments imparables qui nous feront acheter les futurs rasoirs à six, sept, huit lames et plus. On aurait déjà commencé à collecter des idées pour la 807e lame.

Mais la barbe est-elle assez vaste encore ?

555 – Fünfhundertfünfundfünfzig

- Huit cent sept, j'en avais ! Huit cent sept, je te dis !
- Hein ?
- Quoi un ? Pas huit sans sept, mais huit cent sept !
- Comprends pas.
- Laisse tomber, t'es trop con. De toute façon, il n'en reste qu'une sur les
huit cent sept...
- Une quoi ?
- Bah, une bière, qu'est-ce qu'on boit depuis ce matin ?

554 – Cinq cent cinquante-quatre

- Huit cent sept, j'en avais, huit cent sept ! Huit cent sept, je te dis !
- Huit cent sept ?
- Huit cent sept !

vendredi 4 septembre 2009

553 – Quinientos cincuenta y tres

En dénigrant mes 807 adversaires, je ne les sous-évalue pas, je les combats.

552 – Quinhentos e cinquenta e dois

Chevillard, vous êtes le meilleur officier de notre armée monégasque ! Vous commanderez désormais le 807e régiment de blindés.

551 – Fem hundrede enoghalvtreds

À la moitié de sa vie, il fut détrôné brutalement par la population exaspérée et s’étiola d’un ennui sans sceptre.

jeudi 3 septembre 2009

550 – Ötszázötven

Ayant vu le budget de son film diminuer de façon drastique, John Sturges dut se contenter de 7 mercenaires au lieu des 807 prévus initialement !... mais il exigea quand même Yul Brynner malgré les restrictions de crédits !

549 – ごひゃくよんじゅうきゅう

On se demande quel film aurait fait Kurosawa sans les restrictions budgétaires qui le contraignirent à se défaire de huit cents samouraïs.

548 – Petsto óseminštírideset

Après avoir éventré sa 807e victime, Jack se regarda dans une glace : qui donc lui faisait face ?

mercredi 2 septembre 2009

547 – Cinquecentoquarantasette

— J'ai fait les 400 coups, dit Antoine Doisnel
— Moi, j'en ai fait 807, répondit Éric Chevillard. Mais je dois reconnaître que c'était 407 de trop !

546 – ห้าร้อยสี่สิบหก

On va faire un remake de 7 Ans de Réflexion. Avec Mathusalem. Cela s'appellera 807 Tentations. Ce sera chaud.

545 – Pięćset czterdzieści pięć

« Putain, j'lui en ai déjà fait 101, comment arriver à 807 ? » se demandait, éreinté, Pongo devant le sourire de sa Perdita.

lundi 31 août 2009

541 – Vijfhonderdeenenveertig

Ce que je ne comprends pas avec la littérature que j'aime, c'est qu'elle m'explique des choses que j'ai déjà comprises. Ce que je comprends avec la littérature que je n'aime pas, de même. Et les 807 là-dedans, me dira-t-on ?
C'est simple, je n'ai toujours pas compris.

dimanche 30 août 2009

540 – Beş yüz kırk

Avant qu'éclate un huit cent sept
Dans le ciel blogosphère
Il en luit cent sept.

samedi 29 août 2009

vendredi 28 août 2009

538 – Fem hundrede otteogtredive

Quel bel objet graphique que le 808 : il possède deux plans de symétrie, un centre de symétrie !
Alors que le 807, pffft... rien du tout !

jeudi 27 août 2009

537 – Fünfhundertsiebenunddreißig

Quand la pierre rebondit sur la surface de la mare, elle généra 807 ondes excentriques, vaguelettes innombrables n’en finissant pas de mourir...

mercredi 26 août 2009

536 – Cinquecentotrentasei

L'écriture serait comme des ricochets : ainsi que le galet plat reste hors de l'eau, par rebonds, jusqu'au moment où il plonge et sombre définitivement dans la mer, mes écrits restent à la surface de la littérature, goûtent encore le frôlement de l'air, mais qu'adviendra-t-il lorsque, enfin, peut-être même après le 807e rebond, ils s'immergeront ?

mardi 25 août 2009

535 – Пятьсот тридцать пять

« Pour atteindre cette perfection, 807 fois sur le métier je remets mon ouvrage » prétendait l'orgueilleux Nisard.

lundi 24 août 2009

534 – Pumcant trideg pedwar

Si tu remets 807 fois ton ouvrage sur le métier... tu auras probablement besoin d'un vaste métier.

dimanche 23 août 2009

533 – Quinientos treinta y tres

Au tout début, quand j'ai entendu parler des « 807 », je ne savais pas trop de quoi il retournait. J'avais même pensé, à un moment, que Franck Garot bossait pour une firme automobile, celle où un dénommé Chevillard compte des brins d'herbe, jusqu'à la lassitude, le nombre atteint donnant le nom du prochain modèle.

samedi 22 août 2009

532 – Петстo триесет и два

On entend ce matin 807 moineaux qui piaillent sans discontinuer, puis le cri lugubre d'un seul corbeau. Non ! C'est Jean-Rémy qui se racle la gorge.

vendredi 21 août 2009

531 – ごひゃくさんじゅういち

La 807e prophétie d'Oprah le dit : « Foin de la mesquine hécatombe ! Honte sur le massacre de bêlantes victimes par milliers ! Seules 807 immolations, ni plus ni moins, honoreront le Grossiste en viande de boucherie ! »

jeudi 20 août 2009

530 – Quinhentos e trinta

Lorsqu'elle arriva à 807 moutons, il n'y en eut plus à compter. C'est là qu'elle remarqua qu'ils s'étaient tous endormis entre-temps. Elle soupira, ses yeux étaient encore grand ouverts.

mercredi 19 août 2009

mardi 18 août 2009

528 – Cinquecentoventotto

Lors du dernier inventaire de la bibliothèque, j'ai mis de côté 807 livres orphelins de leur page 48...

dimanche 16 août 2009

526 – Beş yüz yirmi altı

Il est ardu mais charitable d'expliquer au dendrochronologue qui vient de compter 807 cernes sur l'aubier d'un arbre centenaire qu'il n'est pas opportun de reproduire l'expérience avec dix prélats octogénaires autour d'un premier communiant tout juste à l'âge de raison.

samedi 15 août 2009

525 – Ötszázhuszonöt

La révolution « travailler plus » imposa la semaine de huit cent sept jours, avec un seul dimanche. Les curés consacrèrent chaque jour de la semaine à compter un brin d'herbe, un seul, en attendant la première messe. Quoique athée, je me fis curé.

vendredi 14 août 2009

524 – Viisisataakaksikymmentäneljä

Oublier les nombres et les chiffres qui les forment, fuir ce blog inutile qui chaque jour décline quelques centaines et presqu'autant d'unités en propositions pseudo-littéraires, telles étaient les raisons qui m'ont amené ici, au Pallastunturi. Sauf qu'on se les gèle en Laponie. Et ce con de guide qui vient de me dire que le sommet du Taivaskero s'élevait à 807 mètres.

La prochaine fois, j'irai m'évader sur Fuerteventura, il y fait moins froid, même au sommet du Pico de la Zarza.

jeudi 13 août 2009

523 – Fünfhundertdreiundzwanzig

Au fond du sac de plage, entre la crème et les lunettes, voici le roman de l'été confectionné exprès pour les vacances : et pendant que 807 grains de sable s'accumulent entre les pages, 807 fautes, lourdeurs, approximations et invraisemblances s'amoncellent à l'intérieur. Mais qu'importe, puisque le souvenir du livre durera moins que le splendide bronzage obtenu en trompant l'ennui, grâce aux 807 pages pleines de vacuité estivale, tournées dans l'odeur de l'ambre solaire et dans la paresse de l'esprit ?

mercredi 12 août 2009

522 – Пятьсот двадцать два

Un de plus et ce serait un palindrome.
Mille de plus et ce serait un traité napoléonien.
Quatre mille de plus et ce serait un sommet des Alpes.
Mais votre 807, Monsieur Chevillard, c'est vraiment un pas grand-chose !

mardi 11 août 2009

521 – Petsto ênaindvájset

Parfois, nuitamment, la joggeuse, le gros célibataire, Nisard et les 807 brins d'herbe se faufilent dans la chambre d'Agathe pour lui raconter des salades.

lundi 10 août 2009

dimanche 9 août 2009

519 – Cinci sute nouăsprezece

Le chant rauque du coq, le cri lugubre du corbeau et huit cent sept moineaux qui nichent dans la tête vide de Jean-Rémy.