jeudi 21 octobre 2010

#224 – La grève

C’est son gagne-pain de fréquenter les grèves. Chiffonnière d’épaves, il n’y a pas de sot métier !


J’adore ce que vous faites, lui dit un homme de passage sur le quai. Vous embauchez ?


Je suis trieuse de déchets pas grutier. D’ailleurs, regardez ces 807 rapaces. Il y en a plus devant le piquet que devant les toiles.

4 commentaires:

  1. La sybillanité de la dernière phrase est fascinante....

    RépondreSupprimer
  2. Merci Mesdames de votre lecture !

    Pascale

    RépondreSupprimer
  3. Merci Mesdames de votre lecture !

    Pascale

    RépondreSupprimer